<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=932806106803305&ev=PageView&noscript=1" />

LA MORT SYMBOLIQUE

Redonner à la Mort son véritable sens initiatique

Par Franck Fouqueray, écrivain, auteur du Manuel de Survie pour apprenti voulant démissionner

La Mort, principe initiatique

Notre société occidentale, totalement aveuglée par le consumérisme, se trouve soudainement dépourvue, lorsqu’elle se trouve confrontée à des drames d’envergure, comme ceux qui nous vivons actuellement.

Cette mort physique, caractérisée par l’absence des êtres chers, aujourd’hui disparus, vient réveiller chez nous les aspects de notre culture qui occultent peu à peu les principes initiatiques de la mort symbolique, celle qui nous sert de chemin sur la voie de la sagesse.

Immortalité physique : l’enfer sur terre !

Si la mort n’existait pas, il faudrait l’inventer ! Cette accroche volontairement provocatrice est pourtant bien réelle. Car, imaginez un seul instant, comme le proposent actuellement les dirigeants de Google qui travaillent à la vie éternelle des êtres humains[1], que nous devenions des immortels. La vie deviendrait rapidement un enfer sur terre. Cela correspondrait en quelque sorte à affirmer que la nuit devient inutile, que l’hiver ne sert plus à rien et que nous devons tous devenir des intersexués. Comme le disait le philosophe Vladimir Jankélévitch   : « Si tout est rose rien n’est rose ». Comment le côté pile d’une pièce pourrait-il exister, sans le côté face ? Les deux faces semblent opposées, pourtant elles sont bien complémentaires, car chacune s’appuie irrémédiablement sur l’autre. Le froid n’existe que par opposition au chaud, le masculin au féminin, la droite à la gauche et la vie uniquement par rapport à la mort.

Où commence la vie ?

Si votre conception de la mort se limite à l’énoncé suivant : « la vie commence le jour de la naissance et la mort débute le jour de la fin de la vie », je vous invite alors à élargir votre champ de vision pour envisager d’autres points de vue.

La suite dans le magazine

[1] http://tinyurl.com/vieternelleGoogle

LE SENS DE LA MORT

Par Jean-Marc Blancherie

Guerre, violence, peur / État d’urgence, sécurité, unité… Nos esprits, les médias, sont envahis par ces mots, submergés par les émotions, absorbés par l’immédiateté ou la commémoration, contraints à cette dualité fermée et stérile ; comme si la seule question était de survivre et de faire survivre un mode de vie… dans les deux dimensions, individuelle et collective.

Nos sociétés occidentales, financières et consuméristes, occultent ce qui est à la source des événements, de leur horreur, de leur inhumanité, et qui est aussi une césure essentielle entre des visions du monde et de la vie, des horizons spirituels, religieux, philosophiques : le sens de la mort.

Puisque personne ne peut en témoigner, la mort ne peut être vécue que comme une pure représentation mentale – tout est mental, dit le Kybalion – une construction, un artefact. C’est la source, le sens, d’une programmation du sens, qui influence tout notre contexte de vie ; notre vision du réel et l’adhésion à des croyances ; la relation aux autres et au monde ; la difficulté à nous transformer, l’être et l’agir. Ces représentations sont fondatrices de paradigmes exclusifs, de systèmes de pensée hermétiques les uns aux autres.

En allant à l’essentiel, nous pouvons retenir trois sens de la mort, qui paraissent les plus prégnants aujourd’hui, tout au moins dans nos sociétés et dans les affaires qui agitent le monde.

  1. Le sens de la mort qui règne dans les sociétés occidentales sécularisées et consuméristes, mort repoussée, essentiellement réservée aux autres, dont l’aboutissement logique est sa disparition… transhumaniste. Disparition de la mort… et du sens.
  2. Le sens de la mort en actes, pour les autres et pour soi, comme exaltation, délire, vie-mort fantasmée et fanatisée, immédiatisée et médiatisée. Un sens difficile à qualifier, le plus souvent désigné seulement par ceux qui en sont porteurs, terroristes, extrémistes ou fanatiques musulmans…
  3. Enfin, un sens non écrit d’avance, que chacun va travailler tout au long de sa vie, ouvert et vertigineux, jamais abouti, dont le point d’appui est un pont entre visible et invisible, des rites, des symboles, des interprétations sans cesse remises en ouvrage : la mort symbolique.

La suite dans le magazine

Suivez-nous et exprimez-vous

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus

Parlez de nous sur vos réseaux

La mort

La Voix Libre des Franc-Maçons : Le magazine d’expression libre de la franc-maçonnerie, accessible à tous

Et son blog maçonnique franc-maçonnerie.eu

« La franc-maçonnerie est une société où se célèbre la vie. Résolument optimistes, les maçons pensent que le monde dans lequel ils vivent peut et doit être amélioré. » écrit Luc Nefontaine, cité par Gadlu.info. Nous dirons qu’ils la célèbrent d’autant plus, la vie, que les ordres maçonniques sont initiatiques… c’est à dire que l’on y travaille par mort et renaissance, mort symbolique, passage par la putréfaction… et nouvelle naissance, lumière…  Se dépouiller du « vieil homme » pour donner naissance à l’homme nouveau, à un autre niveau de sens et de conscience.

Bibliographie : quelques livres essentiels sur la mort

Webographie : la mort… sur Internet

Morts et renaissances : la mort pour l’initié

Les représentations de la mort, dans les médias…

Vous trouverez La voix libre des franc-maçons en kiosque dans les Relay, Maison de la Presse, Presse, Intermarché,  Monoprix, Carrefour Market, etc. dès maintenant – 4.90 € – format A5.  Près de chez vous : trouvez le magazine 

Et vous pouvez la recevoir chez vous en cliquant ici

Numéro 3

La Mort  Présentation

1 an 10 numéros

Envoi compris
25.00
  • 25 € par an
S'abonner

Le numéro 3 chez vous

Envoi compris
5.00
Votre numéro 3

Parlez de nous dans vos vos réseaux

Suivez-nous et exprimez-vous aussi sur les réseaux sociaux

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus

Commande en nombre

NOUS CONTACTER
redaction@voix-libre.fr

3 Livres

advertisement advertisement advertisement

Devenir Franc-Maçon Ici, 3 livres DECOUVRIR

le blog FM 2
Les Editions du Désir : collection spiritualité et franc-maçonnerie RosebLANC
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus