<img height="1" width="1" style="display:none" src="https://www.facebook.com/tr?id=932806106803305&ev=PageView&noscript=1" />

Par Yonnel Ghernaouti

Le bandeau rouge annonce « Le grand roman de La Commune », cette période insurrectionnelle de l’histoire de Paris dont la Semaine sanglante reste à jamais dans toutes les mémoires.
C’est donc une page de nous-mêmes, encore trop méconnue, que Jean-François Nahmias nous fait vivre. Mais vivre au sens de qui donne du dynamisme, qui accroît la vitalité de l’esprit, et qui, à terme, nous vivifie.

 

Le bandeau annonce « Le grand roman de La Commune », cette période insurrectionnelle de l’histoire de Paris dont la Semaine sanglante reste à jamais dans toutes les mémoires.

C’est donc une page de nous-mêmes, encore trop méconnue, que Jean-François Nahmias nous fait vivre. Mais vivre au sens de qui donne du dynamisme, qui accroît la vitalité de l’esprit, et qui, à terme, nous vivifie.

Le titre, lui-même, est des plus évocateurs, tant est vrai l’adage « qu’importe le but, seul compte le chemin… » Ce chemin, n’est-ce pas le moyen de faire découvrir à l’Homme toute son étendue intérieure ? Et puis, ces itinéraires, ces voyages, c’est vers la fraternité, ce lien affectif, ce sentiment de solidarité et d’amitié, qu’ils nous conduisent. Fraternité d’armes, de sang, de cœur, de vie même, comme un lien forgé et indissoluble.

Tout commence au début au XIXe siècle, en province où un fils d’ouvrier, à l’ambition avouée, devient patron d’une fabrique de boutons. Quant à son fils Frédéric, promu à un bel avenir, son destin bascule à la lumière d’un tragique évènement. Le digne héritier est répudié. Prenant conscience des vraies valeurs humaines, il abandonne tout et monte à Paris.

L’auteur nous invite à entrer de plain-pied dans un beau roman qui prend pour toile de fond un épisode de l’Histoire, auquel il mêle des événements et des personnages réels et fictifs, les replaçant dans leur contexte social, politique et historique. Baccalauréat en poche, mais sans le sou, Frédéric est notre guide à travers un Paris ou se côtoient, sans se mélanger, plusieurs mondes. Du Paris des ténèbres, avec les chiffonniers du quartier de la « Mouffe » au Paris des lumières, du côté d’Auteuil et du Bois de Boulogne. Mais aussi du Paris intellectuel, celui du Quartier latin, et du Paris travailleur, besogneux, celui des petites gens que le bourgeois ne remarque même pas.

La suite de l’article, dans le N°4 de La Voix Libre

Vous pouvez commander le livre ici

Publicités Devenir FM – Livre

advertisement

Comment devenir Franc-Maçon ?  Et si la question était d’abord de se demander Pourquoi ?

D’autres livres Franc Maçonnerie et spiritualité

Les mots clés de la Franc-Maçonnerie

Parlez de nous !

la voix libre Le N°4 en kiosque à 4,90€,

Et en achat ici au numéro  ou en  abonnement de 10 numéros par an

Au-delà du Chaos

  1. AU-DELA DU CHAOS
  2. JEAN-PIERRE SERVEL : GRAND MAITRE DE LA GRANDE LOGE NATIONALE FRANÇAISE C’EST LE RAYONNEMENT DE CHAQUE FRERE QUI TRANSFORME LE MONDE !
  3. LES CHEMINS DE LA FRATERNITE
  4. LA MORT SYMBOLIQUE
  5. ANNE DOUTREPIERRE : LA MAÇONNE L’ESPRIT CRITIQUE SINON RIEN !
  6. CHARLIE, UN AN DEJA… LE PIEGE DU TERRORISME
  7. MUSEE DE LA GLNF : QUELQUES PHOTOS
  8. LE SENS DE LA MORT
  9. LE SALON DU LIVRE MAÇONNIQUE DE PARIS : UN BEAU SUCCES POUR CETTE 13EME EDITION
Sommaire

Partagez !
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On Google Plus